SCHÉMA. Radicalisations ? Approche transversale d’un millefeuille de contextes, où… se tissent causes et conséquences.

image_pdfimage_print

Ce schéma est le fruit d’observations sur le terrain, d’écoute des discours ambiants, d’analyses et de recherches.
Il synthétise une pluralité de contextes impliqués dans les radicalisations, en passant par les blessures de l’intime, le roman familial, la mémoire des siècles passés, l’historique et le géopolitique, les vécus sociaux et de multiples connaissances, sciences ou discours.
Il propose ici et là quelques éclairages permettant de sortir de certains clivages, de prendre du recul ou de changer de manières de voir (ces éclairages sont développées en atelier et formation).

Ce schéma est utilisé dans nos ateliers et formations.
Si vous savez le « faire parler », vous pouvez vous en servir comme point d’appui pour dialoguer en groupe (avec des jeunes également).

La formation « Penser, ressentir et agir face aux radicalisations » , conçue par Sandrine Delrieu, Florence Lardillon et Clotilde O’Deyé est menée dans cet état d’esprit transversal. Suivant les contextes et les besoins, l’âge, les questionnements ou les métiers des stagiaires, nous développons telle ou telle facette, tout en ayant la globalité en tête.

Une réflexion sur “SCHÉMA. Radicalisations ? Approche transversale d’un millefeuille de contextes, où… se tissent causes et conséquences.”

  1. Pingback : Pourquoi Le Cerese - Le Cerese

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*