image_pdfimage_print

SD réalysations  / 2016 – 2018 / Durée 28′
PS : Cette vidéo a été conçue en 2016 par SD en un week-end, avec la volonté de donner à voir et de décrypter cette aimantation entre le monde intérieur d’une personne et les discours de Daesh. Elle a servi de base pour animer des groupes de paroles et formation. Cette vidéo « in progress » fera l’objet d’une nouvelle version en 2019, afin de continuer la réflexion et l’analyse.

« Aimantations. Pourquoi une aimantation entre certains jeunes ayant grandi en France et Daesh ? »

Cette vidéo fait dialoguer des extraits de témoignages de deux jeunes (Larossi Abballa, qui a tué 2 policiers le 13 juin 2016 à Magnanville et Abu Omar Al-Fransi qui témoigne le 20 octobre 2016 de ses deux années passées en Irak dans l’État Islamique), d’un film de propagande produit par l’EI qui met en scène la parole d’un jeune (« Sur les traces de mon père ») et d’un extrait de l’émission 28 minutes d’Arte, où l’islamologue Rachid Benzine parle des 4 rêves produits par Daesh (Unité, Dignité, Pureté, Salut).
L’ensemble est ponctué de réflexions de S. Delrieu qui prennent appui sur un décryptage de différents vocabulaires et imaginaires qui se croisent, et d’une interrogation sur la « crise » et la crise de sens dont témoignent certaines paroles.

LA VIDÉO MET EN RELIEF :
> ce qui anime (le mouvement intime des personnes) et ce qui peut aimanter vers Daesh (vers quoi, pour quelles raisons)
> l’imaginaire et les mythes puissants produit par l’État Islamique et sa faculté à capter des imaginaires et idéaux présents dans nos sociétés.
> la différence entre plusieurs manières d’être impacté par cet imaginaire.
Certains jeunes témoignent d’une quête spirituelle, vivent un malaise dans la société française, et sont partis en Syrie ou en Irak avec leurs fantasmes – mais ont eu un esprit critique face à la réalité qu’ils ont découvert. D’autres jeunes avaient un monde intérieur psychotique et l’allégeance à cette « idéologie Daesh » a permis de cliver définitivement leur psychisme entre le bien et le mal et de légitimer des actes les plus effroyables. D’autres jeunes ont grandi là-bas, et sont coulés dans le moule de ce qui leur est dit.

UTILISER CETTE VIDÉO – RÉFLÉCHIR ENSEMBLE ET DIALOGUER
Le but de cette vidéo est de pouvoir prendre du recul sur les matériaux bruts (même si pour cela, il faut les regarder attentivement). Il est intéressant de la regarder en groupe et d’échanger ensuite pour élaborer une pensée autour des questions soulevées.
Si vous la regardez avec un groupe de jeunes, prenez le temps de préparer les échanges, de faire le lien entre ce que vous observez dans les discours et ce qui a lieu dans les ressentis (dans le film et pour les personnes qui regardent). Il est utile d’avoir des connaissances en psychanalyse, car les structures inconscientes sont fortement mobilisées par l’idéologique.

 


« Comprendre,
non pas ce qui est dit,
mais ce qui fait dire à chacun ce qu’il dit,
et à travers ce qu’il dit et comment il le dit,
ce qui lui fait penser ce qu’il pense ».

Abdelmalek Sayad