LIEN. "Pourquoi tant de haine ?" avec Hélène L’Heuillet

Une émission de France Culture – Radio Campus France. Lien ICI Avec Hélène L’Heuillet, maître de conférence en philosophie à Paris IV, psychanalyste et auteure de l’essai Tu haïras ton prochain comme toi-même, publié chez Albin Michel. “Depuis quelques années, la haine se déverse un peu partout dans la société, sans frein, sans honte et sans vergogne. Alimentée par les Suite →

LIENS. Stress post-traumatiques, peurs, angoisses… (chocs & émotions & cerveau & traumas)

Vous trouverez ici plusieurs liens concernant le stress post-traumatique. Les recherches thérapeutiques menées après de grands chocs (attentats, agressions, viols…) permettent également de penser les effets d’une succession de micro-traumatismes vécus notamment dans la petite enfance lorsque celle-ci est affectivement insécure. Attentats, agressions : surmonter le traumatisme Un très bon documentaire et discussion après le film. La présentation est ici. Suite →

Syndrome de stress post-traumatiques chez les migrants

Un article très intéressant sur ces stress post-traumatiques qui peuvent continuer de faire des dégats sur le moyen et long terme. L’article complet est ICI. Stress post-traumatique et dépression sont fréquents chez les migrants Par  Robin Cannone. Mis à jour le 24/10/2016. “Les troubles mentaux chez les migrants sont favorisés par les épreuves qu’ils ont traversées avant d’arriver en France. La Suite →

LIVRE. Loyauté radicale “Dans certains quartiers, la haine de soi est très forte” / Fabien Truong

Article vu sur Libération. Fabien Truong «Dans certains quartiers, la question de la haine de soi est très forte» Par Sonya Faure — 4 janvier 2018 Dans son livre “Loyautés radicales”, le sociologue Fabien Truong dresse le portrait de cinq jeunes musulmans de Grigny et de Seine-Saint-Denis, et construit une “ethnographie post mortem” d’Amedy Coulibaly.   Il dit avoir voulu “rencontrer Allah par le bas”. Le sociologue Fabien Suite →

DOCU. Le stress, portrait d’un tueur

Certains pensent que le “stress” est un phénomène anecdotique, sans doute parce que ce terme s’est banalisé. Les études pourtant révèlent le profonds dégats du stress au niveau physiologique, émotionnel, mental, et par conséquent relationnel, social, politique… en ayant des conséquences sur nos ressentis, notre vision de l’existence, nos représentations… Dégats au niveau des neurones, des cellules, du système hormonal, Suite →