BIBLIO. Psychologie, psychanalyse, sophrologie

image_pdfimage_print

Cette bibliographie sera élaborée à l’automne 2018.
Voici pour l’instant quelques premiers ouvrages. Vous pouvez les commander en cliquant sur l’image.
Certains commentaires sont rajoutés à la note de l’éditeur par la personne qui a proposé d’inclure un livre dans la liste.

 

Green André

Narcissisme de vie, narcissisme de mort.
S. Delrieu : Un livre incontournable sur les narcissismes (narcissisme primaire et secondaire / narcissisme du moi et narcissisme d’objet). De nombreuses personnes pensent que la narcissisme a seulement à voir avec « l’image de soi » ou le fait d’être un peu trop centré sur soi. L’affaire est bien plus coriace… et plonge ses racines dans l’inconscient. Elle renvoie ensuite aux questions de territoire, de place, d’identité… et aux angoisses et réactivités que ces questions soulèvent. Elle renvoie directement aux questions relationnelles, dans les vies privées et sociales.
Ce livre peut être difficile à lire pour des personnes qui ne sont pas habituées aux concepts psychanalytiques, ou qui n’ont pas travaillé ces questions en thérapie. La lecture de ce livre ne laisse pas indemne… il peut réveiller certaines défenses inconscientes (et narcissiques…).

Pourquoi les pulsions de destruction ou de mort ? 2010
Éditeur : « Vivre avec l’idée d’être porteur d’une force de mort dirigée fondamentalement envers soi n’est guère facile à admettre. Moins en tout cas que l’idée que nous sommes tous des meurtriers, toujours prêts à invoquer la légitime défense ou la nécessité de survivre pour nous attaquer à autrui. » Qu’est-ce qui conduit les hommes à s’entretuer et à s’autodétruire ? Ce livre retrace l’introduction et le développement du concept tant controversé de « pulsion de mort », depuis les travaux de Freud de 1920 à 1938 jusqu’aux principales contributions des auteurs classiques et post-freudiens : Ferenczi, Klein, Bion, Winnicott, Lacan… Éclairant les phénomènes et structures non névrotiques (anorexie, boulimie, dépression, suicide, conduites criminelles), cet essai a pour ambition d’offrir une nouvelle perspective sur les rapports entre pulsion de vie et pulsion de mort. Nouvelle édition, revue et suivie d’un index. (Première édition : 2007, Cyclo, Éditions du Panama.) »

Lacan Jacques

Encore. Séminaire.

Pommier Gérard

Que veut-dire « faire l’amour » ?
Editeur : « Ce livre explore les puissances qui animent l’acte sexuel, des plus pulsionnelles aux plus culturelles. (…) Chacun se choisit un genre en refoulant l’autre qui devient le lieu d’une attirance et d’un conflit, d’une « guerre des sexes » dont les péripéties animent le désir. (…) Après avoir démonté les rouages de la « machinerie sexuelle », ce livre aborde sa partie la plus importante et la plus novatrice, celle qui concerne l’orgasme. Ce moment si fascinant, au point d’aveugler, est resté de ce fait largement méconnu. Si la recherche de ce Souverain Bien commande beaucoup plus que le rapport entre les hommes et les femmes, on mesure qu’il y a dans cet essai un enjeu politique, centré sur un ressort secret qui anime la Cité. »
S. Delrieu : Ce livre peut être complexe à lire pour les personnes qui ne sont pas habituées au vocabulaire de la psychanalyse et à écouter les sous-textes de l’inconscient. Il permet cependant de comprendre très finement le destin des pulsions agressives et sexuelles, et la manière dont elles peuvent investir massivement des objets intellectuels, croyances, discours… (par exemple, la pulsion d’emprise). Cet aspect-là est important à comprendre si l’on veut comprendre les rouages intérieurs de certaines agressivités et pulsionnalités ambiantes..

Nasio Jean-Daniel

Le livre de l’amour et de la douleur.
S. Delrieu : « Ce livre à la fois sensible et théorique explore le sujet délicat de la perte de l’être aimé, d’un enfant, d’un amour, mais aussi d’un idéal ou d’une cause qui furent surinvestis. Il peut aider en cas de perte, aider à faire un deuil. Il décrit la transformation des investissements qui permettent de passer des caps parfois très difficiles. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*